AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité


MessageSujet: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Lun 26 Jan - 9:11


Fauve-Eléanor Neeskens

« Elastic heart »



▽ nom: Neeskens ▽ prénom(s): Fauve-Eléanor ▽ date et lieu de naissance: 29 Mai 1989, Sydney ▽ âge: 25 ans ▽ situation civile: célibattante, c’est-à-dire une fille qui a des problèmes sentimentaux ▽ situation financière: pas riche, et vraiment pauvre ▽ études/métier: modèle photo pour gagner sa vie, mais rêve de dessiner pour une grande boite comme Walt Disney ▽ orientation sexuelle: hétérosexuelle, n’a jamais goûté au plaisir féminin ▽ signe particulier: elle a une maladie cardiaque, qui a touché ses poumons ▽ groupe: comète ▽ avatar: Miranda Kerr

Elle n’est pas forcément méchante, je dirais plus sauvage : en fait, c’est quelqu’un de douloureusement incompris, et un peu perdue. Elle est perdue, mais n’a pas perdu son sourire. Parce que Fauve, c’est la partie d’elle qui se sent seule, mal, dans le blizzard : elle navigue à vue, sans n’avoir aucune destination précise. Tantôt elle rencontre un naufrage et se perd dans les étoiles –parce que oui, c’est une rêveuse, un fauve domptable-, et tantôt elle navigue sur des océans de douceur. Parce que oui, parfois, Eléanor reprend le dessus, et Eléanor c’est la partie immergée de l’iceberg : elle sourit, rit parfois de ce rire écorchée. Elle vie joliment, un peu doucement, tendrement, et elle se rend finalement compte que ce n’est rien, que la vie on peut en faire quelque chose de mieux. Et quand bien même elle déteste les cons, qu’elle est jalouse, possessive, malade et un peu renfermée, son silence ne dérange pas vraiment. Parce qu’elle est comme ça Fauve-Eléanor : c’est deux parties en totale contradiction, mais deux parties qui ne peuvent fonctionner sans une, sans l’autre. Alors oui, parfois, elle va parler au satellite. Oui parfois, elle va raconter des histoires sans queue, ni tête ; elle ne donne pas forcément de nouvelles pendant des plombes pour réapparaître une fois que le fauve a disparu. Fauve, elle n’est jamais à l’heure, coupable des maux, horrible avec les autres. Parce que oui, parfois, elle va mal parler, elle va insulter : elle est volage, mais fidèle, solitaire et amère, et même si elle a parfois des tendances schizophréniques, elle n’en reste pas moins une fille magnifique.
Elle fait énormément de sport : elle adore ça, et encore plus quand elle a de la musique dans les oreilles ▽ Quand elle joue avec ses cheveux, c’est qu’elle est en manque d’affection ▽ Elle rêve secrètement d’avoir une famille à elle, vu qu’elle n’en a jamais vraiment eu ▽ Elle n’aime pas aller dans des lieux publics où il y a foule : un peu agoraphobe dira-t-on ▽ Elle fait beaucoup de yoga : elle dit toujours vouloir essayer de canaliser son moi intérieur ▽ Elle croit à la vie extraterrestre ▽ Elle est capable de haïr quelqu’un, puis de l’aimer à la folie la seconde d’après ▽ Elle dort par terre quand elle a des insomnies, ou quand elle culpabilise ▽ Elle a des produits bien à elle qu’elle concocte pour avoir une meilleure mine, et de meilleures habitudes ▽ Elle ne parle jamais de son passé, et de son cœur écorché vif ▽ Elle adore les enfants et les animaux ▽ Elle aimerait tout apprendre, tout voir, tout vivre, c’est pour ça que parfois, elle a ses périodes hyperactive : peur de la mort qui sait ? ▽ Elle aurait aimé travailler avec des animaux, puis dans l’astronomie, puis comme pompier, puis ne rien faire : elle est bancale, mais terre à terre sous ses airs de tête en l’air ▽ Elle est jolie. Un peu trop. Elle n’aime pas les garçons qui lui tournent autour, elle ne sait même pas pourquoi quand il y en a un qui est gentil avec elle, elle se barre en courant ▽ Elle n’a jamais pris en compte sa maladie, et même si ça peut lui coûter la vie, elle continue de faire du sport ▽ Elle déteste la société : c’est sûrement de là que vient son plus grand malaise de la vie

C'est un beau roman, c'est une belle histoire



S’il y a bien une chose qu’elle ne racontera jamais, c’est son enfance : il faut dire qu’elle en a vu des vertes et des pas mûres. Et vous allez voir, je ne vous mens pas.

28 Janvier 1998.
Je ne sais pas trop comment un journal doit commencer : devrais-je dire cher journal, comme on voit dans les films, ou bien juste laisser aller mes pensées ? Je pense que je dois me laisser aller, et voir ce que ça donnera. Je suis désolée d’avance si c’est tordue, un peu trop confus : il faut dire que je n’ai jamais fait ça de ma vie. Enfin bon, je vous explique : je m’appelle Fauve-Eléanor –ce prénom vient du fait qu’en sortant du ventre de ma mère, je l’ai emporté, et elle est morte ; son prénom était Eléanor, et j’étais comme un fauve. J’ai presque 9 ans : je sais, un peu trop jeune sûrement pour écrire comme ça, avec une lucidité d’adulte : mais je n’ai pas vraiment le choix. A la maison, papa ne fait rien : c’est bien simple, j’ai l’impression d’avoir toujours été adulte. Le ménage, la bouffe : « passe-moi une bière l’assassin », « ne me fais pas chier : tu m’as déjà retiré ma femme, tu veux quoi ? Me retire pas mon silence ». Oui, faut dire que mon père n’a jamais surmonté le décès de ma mère : et par conséquence, moi non plus. Mais je n’ai pas vraiment le droit de lui en vouloir : faut juste pas se plaindre si je ne suis plus vraiment là.

18 Septembre 2002.
Ce n’est pas la joie à la maison : je ne sais pas si c’est le fait que papa ait commencé à me frapper, ou si c’est l’odeur de moisissure qui me donne le plus la nausée, mais je sais que j’étouffe. Tu sais, je crois que je commence à devenir trouble : je me mets à parler au satellite la nuit, et je crois même qu’ils me répondent. Ce que je raconte n’a ni queue ni tête, mais en même temps je me sens si seule. Je ne vais plus à l’école : parfois on appelle à la maison, et je prends la grosse voix de papa pour qu’ils nous laissent tranquilles. Mais ils rappellent toujours : je crains le jour où papa s’en rendra compte. Il dira que c’est encore de ma faute, que ça a toujours été de ma faute : il tapera, et m’insultera, jusqu’à tomber raide sur le plancher. C’est comme ça à chaque fois : je m’appelle Fauve-Eléanor, j’ai 13 ans, et papa me répète sans cesse que je suis une meurtrière.

25 Décembre 2007.
Cela fait maintenant une année que je suis placée en foyer : papa a été inculpé, interné, et quand bien même je ne le voulais pas, ils m’ont changé de famille. Aujourd’hui, je suis décidée à partir, à vivre enfin ma vie : je sais que ça ne sera pas facile. Mon psy m’dit ça, enfin le docteur de la tête : il m’a dit « fais attention à toi, t’sais pas à quel point le monde est cruel ». Oh que si je l’sais. Mais je ne le montre juste pas. Je lui ai souris, comme d’habitude j’ai assuré que ça irait, et puis je suis sortie. C’était bien la peine, si seulement. Je m’appelle Fauve-Eléanor, et même si je suis à demie schizo, bipolaire, impopulaire, et peut-être même folle, mais je suis décidée à prendre en main ma vie.

01 Janvier 2010.
J’ai appris que j’étais malade. Pas malade genre un rhume, un cancer, ou une putain de leucémie non : j’ai un truc, genre incurable, comme le fardeau que j’ai sur les épaules. Oui, je suis malade, je vais sûrement crever d’un instant à l’autre si je n’écoute pas les médecins : « vous comprenez, vos poumons sont touchés : pas tout à fait irrécupérables, mais presque. » Moi je l’suis, irrécupérable : j’étais bien dans ma nouvelle vie, j’avais même un super boulot de mannequin, planchant de temps à autre sur mes dessins. Et puis il y a eu ce jogging, cette crise inexplicable, le verdict et la fin de ma passion. Je me suis mise à déprimer, à parler de nouveau au satellite : on m’a même donné des pilules arc-en-ciel, me jurant que ça irait mieux dans quelques temps. Mais vous comprenez, il faut que j’arrête de vivre pour ça, de faire ce que j’aime : autant crever directement. J’aime pas la vie. J’aime pas c’qu’on me retire à chaque fois. Mon cœur va être atteint, je le sens bien. Bonjour, Fauve-Eléanor, double personnalité, et des organes à l’abandon.


Aujourd’hui, on peut dire qu’elle a l’air heureuse en apparence : faut dire que son sourire fait bien les choses, sa mignonne petite bouille, et son regard aussi. Aujourd’hui, elle est prisée par tout le monde, mais elle n’a plus de monde : parce que secrètement, oui elle devient folle, un peu barge. Elle n’arrive pas à savoir pourquoi c’est elle, et pas quelqu’un d’autre. La maladie, elle n’en veut pas : alors elle vie dans le déni, en espérant que ça s’en aille aussi vite que ça n’est venu. Et puis, faut dire aussi qu’elle l’a peut-être mérité : meurtrière de maman, asile de papa … Comment vivre heureux après ça ? Elle s’appelle Fauve-Eléanor, un peu barge sur les bords : n’ayez pas peur, jamais elle ne mord.




▽ pseudo: Breathe.me ▽ prénom: Lily ▽ âge: 18 ans ▽ où as-tu trouvé le forum: par hasard… ▽ ton avis: j’en suis amoureuse !! ▽ commentaire: vivement que je sois validée (a) ▽ code bottin:
Code:
 <b>miranda kerr ▽</b> fauve-eléanor neeskens


Dernière édition par Fauve-Éléanor Neeskens le Jeu 29 Jan - 13:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Lun 26 Jan - 9:21

trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès joli pseudo ! I love you
bienvenue en tout cas et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Lun 26 Jan - 9:50

bienvenueee fauvette!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Lun 26 Jan - 12:10

Bienvenue miss I love you

Je te souhaite bon courage pour ta fiche, et n'hésites pas en cas de question

En passant : super choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Lun 26 Jan - 15:59

Quel pseudo
dis moi par hasard, tu l'as "trouvé" où le nom de famille?

Bienvenue la belle , j'ai plus que hâte de découvrir cette petite Fauve...
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Lun 26 Jan - 18:00

Cet avatar, ce pseudo ...
Bienvenue parmi nous ma belle, et réserve moi un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Lun 26 Jan - 19:12

Bienvenue officiellement parmi nous jolie jeune femme
J'aime beaucoup ton choix d'avatar et de pseudo
Bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Lun 26 Jan - 19:50

Quel joli choix d'avatar, sans compter du pseudo!! I love you
Bienvenue à toi ma jolie!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Mar 27 Jan - 11:20

Oh, merci beaucoup tout le monde.

Le nom ? Je ne sais pas, il m'est venu comme ça pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Mar 27 Jan - 11:38

Aha parce que c'est le nom de scène d'un "ami" à moi qui est passé sur The Voice récemment, du coup j'me disais c'est cool si tu aimes sa musique (mais bon je sais que c'est aussi simplement un nom néerlandais aha)
jesors  Arrow xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Mar 27 Jan - 14:34

Ah oui, cet homme! Je suis allée voir, et je me disais bien que le nom me disait quelque chose. -Effectivement, j'adore ce qu'il chante, vu que je regarde The Voice Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Mar 27 Jan - 14:56

ouuuh c'est cool ça alors!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Jeu 29 Jan - 13:08

Haha je pense avoir fini ma fiche! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   Jeu 29 Jan - 15:38


Bienvenue parmi nous !



Walt Disney !! Encore bienvenue I love you

Félicitations, tu es officiellement notre camarade C'est avec une grande évidence que je te souhaite la bienvenue dans la famille. Si tu as la moindre question, le staff est là, chaque jour et chaque seconde pour te répondre.
Maintenant que les choses sérieuses commencent pour toi, il faut que tu penses à recenser ton nom et ton prénom. De la même façon, tu dois choisir où tu veux vivre et tu dois recenser ton métier.
Tu peux dès maintenant créer ton répertoire de liens juste ici. Aussi, tu peux créer des scénarios, en cliquant sur ce lien.
Enfin, notre partie flood t'attend avec hâte, pour qu'on puisse apprendre à te connaître, alors amène ta petite tête de chaton par .

Nous te souhaitons un très bon jeu, dans cette belle aventure qu'est Nuit Fauves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après la nuit, avant le jour, je t'offrirai les hautes lumières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» plus de carpes la nuit ou le jour
» Le rétroviseur automatique nuit/jour
» qui a installé des led sur le phare avant ??
» Frein (Après nouveau pneu avant...help !) ®
» safrane 2.5 td ne demarre pas apres une nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NUITS FAUVES ☾ :: Partie hors jeu :: Ghost-