AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + naked kids

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité


MessageSujet: + naked kids    Lun 26 Jan - 19:56

the naked kids
freja
and
tommy


 

 



 

 

Pourtant t'es belle, comme une comète, je t'ai dans la peau, je t'ai dans la tête Δ fauve
Il existe deux formes d’attirance, d’envie.

Il y a celle que l’on a en passant dans le centre commercial, après une dure journée de labeur. Dans la vitrine une pâtisserie, belle, dorée, qui donne l’eau à la bouche. Quelques secondes plus tard et inutile de résister plus longtemps que tu croques déjà à pleine dent dans la délicieuse.

Mais il y a aussi celle qui ne se contrôle pas vraiment. Qui te prend un jour par hasard et qui ne te lâches plus. Plus jamais. Elle commence par entrer dans ta vie, prendre de la place chez toi, partager la même table que toi et les mêmes céréales. Dès qu’elle t’observe c’est comme si le monde s’arrêtait de tourner. Tout a de l’importance, enfin seulement si ça parle d’elle. Elle est la seule à en avoir. La seule. Et pourtant, c’est une étrangère. Que tu ne connais pas. Elle t’ignore même parfois dans les couloirs, c'est ce qui te rend encore plus éperdument fou d'elle. Alors une fois seul dans ta chambre, tu l’imagines derrière ce mur, sa peau délicate sous ses draps, ses cheveux en cascade sur son visage, son sourire à moitié éteint, endormi, paisible. Perfection.



Quinze heures encore et ce soleil qui tape. J’me cache derrière les stores opaques. J’allume une clope encore et comme depuis des heures. Je joue, je pense à rien, c’est l’bonheur. Ephémère. Un bruit puis rien. Il est temps de me lever, de sortir, d’me changer. Torse nu sous cette chaleur pesante, je descend dans l’espoir de trouver une blonde dans l’frigo. Mais à la place, c’est une brune qui apparait derrière la porte, rayonnante. J’lui souris, sans jamais trop savoir quoi lui dire au début. Pourtant dans ma tête c’est l’apothéose des compliments, des fantasmes aussi... « Une bière ? » j’fais glisser sur la table, la boisson rafraichissante. J’m’imagine déjà Freja la prendre, avec ses manières qui me rendent dingues. Avec son caractère qui m’attire. J’divague alors, j’reprends. « T’as passé une bonne journée ? » question con, réponse con assurement. Mais en fait j’espère juste que la bonne partie de sa journée allait commencer maintenant, avec moi. Putain j’en rêve encore la nuit.




© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: + naked kids    Mer 28 Jan - 17:59

naked kids


T’expires, et la fumée épaisse et blanche s’envole lentement dans l’air chaud de ce début d’après-midi. Ca fait à peine cinq minutes que t’es réveillée, tu viens de quitter ton lit, et regarde toi, t’es déjà là, à fumer pour garder l’esprit endormi. Tu restes dans l’sommeil, dans l’irréel, tu veux pas t’réveiller. T’arrive pas vraiment à t’habituer à cette maison, elle te ressemble pas, c’est pas chez toi. C’est trop grand, trop rangé, trop calme. Trop parfait. C’est louche, tu t’méfies. Ça fait trois mois que t’es ici et tu commences à tourner en rond, toi l’indomptable, tu t’noies dans le silence de cette baraque, t’étouffes, tu manques d’air.
Des bruits de pas qui descendent l’escalier te font sortir quelque peu de ta torpeur, et tu te rends compte que tu n’es pas la seule à être restée au lit. Tommy. C’est étrange comme la pulsation de ton cœur s’accélère à l’idée que ce soit lui. C’est un peu le seul point positif de ton déménagement, un rayon de soleil dans l’ciel gris. Pourtant ça te fait bizarre, tu l’avais pas prévu, tu l’aurais jamais parié. Quand ta mère t’a annoncé le déménagement, tu l’avais jamais rencontré, et tu t’en fichais totalement à vrai dire, tu ne comptais pas le calculer.  
Mais depuis que t’es ici, c’est différent. Il est beau Tommy, il est calme, détaché. Quand t’es avec lui, tu ne te sens pas jugée, tu ris et ton tempérament s’apaise presque un peu. Tu commences même à te dire qu’un nouveau départ, c’est possible oui. Alors t’enfiles un short pour cacher tes jolies fesses, parce que un peu de pudeur quand même ! , et tu descends à la cuisine toi aussi, d’un pas aussi léger que ton peu de discrétion te le permet. « Salut beau gosse ! » Tu lui fais un clin d’œil taquin et t’assoies près de lui, sur le comptoir de la cuisine. C’est toujours simple avec lui, t'es détendue, à ton aise. Il te tend une bière que tu acceptes volontiers, la température de la pièce étant subtilement montée quand tu t'étais apperçue que son torse musclé n’était caché par aucun bout de tissu. Tu prends une gorgée fraîche bien nécessaire, au goulot, et vous vous retrouvez seuls, dans la cuisine trop grande, dans un début de conversation un peu réservé. Tu lui souris, et il te demande si ta journée a été. « Je viens de me lever ». Tu ris doucement. « Et toi ? Tu as des plans pour aujourd’hui ? »

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
 

+ naked kids

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FZ6 naked 2004 [ VENDUE ]
» Master kids 2009
» The Copter Kids
» Fazer -----> Naked
» Passer en naked!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NUITS FAUVES ☾ :: Gisborne, Nouvelle-Zélande :: Quartier Sud :: Résidences-