AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 did you miss me ? + freja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité


MessageSujet: did you miss me ? + freja   Mer 28 Jan - 17:13

Voilà un petit mois que tu as posé les pieds à l'aéroport de Gisborne. Tu as quitté la Russie pour la Nouvelle-Zélande et tu ne regrettes pas ton choix, tu es là dans un but bien précis. Tu as tout laissé en Russie : tes amis, ta famille, tes dealeurs favoris, ton appartement, ton université, mais tu t'en tapes. Ça fait partie de ton passé désormais et la seule chose à laquelle tu t'intéresses en ce moment, c'est à l'avenir. Tu n'es pas voyante, mais tu sais depuis le début que ton futur est représenté par Freja. Depuis le lycée, elle fait partie de ton quotidien, de ta vie et tu n'es pas prête à voir les choses changer. Tu es là pour elle, tu veux la retrouver, la ravoir à tes côtés.

Ça fait quatre mois que vous ne vous êtes pas vues, mais vos sentiments à toutes les deux n'ont pas pu s'envoler aussi vite. Tu l'aimes encore de tout ton coeur, de toute ton âme et tu espères que c'est encore et toujours réciproque. Depuis un mois, tu n'as cessé d'être occupée. Il a fallu que tu te trouves un nouveau logement, que tu t'occupes de t'inscrire dans ta nouvelle université. Tu n'as pas encore retrouvée Freja, mais tu sais que tu vas quand même t'installer à Gisborne -et y rester-. C'est le seul moyen pour garder le contact avec elle et surtout, pour tenter de la convaincre de vous remettre ensemble. Indirectement, évidemment. Tu ne comptes pas le moins du monde t'excuser ou pire encore : lui demander de revenir. Tu vas devoir regagner la place que tu avais dans son coeur à la façon Jayden et Dieu sait que ça ne va pas être facile. T'es butée, elle aussi.

Ton appartement est situé dans le centre-ville et tu aimes ta nouvelle vie. Il ne te manque plus qu'une seule chose. Une seule. Pour l'instant, tu n'es pas prête à l'appeler, tu n'es pas prête à lui avouer tout ce que tu as fait pour venir la retrouver. Tu fais ta vie, elle fait la sienne et tu finiras par élaborer un plan pour la revoir "comme par hasard". Ton téléphone sonne et c'est le prénom de ton grand-frère qui s'affiche sur l'écran. Tu bondis du canapé et tu t'empresses de décrocher. Ça fait longtemps que tu n'as pas entendu sa voix, ça te fait tout drôle de l'entendre de nouveau. Alors qu'il te demande de tes nouvelles, tu décides de t'allumer une cigarette et puis de descendre en bas de ton immeuble. Ton téléphone à l'oreille, tu racontes ta nouvelle vie à ton frère. Il est heureux pour toi. Voilà que tu te mets à marcher, à errer dans les rues du Centre-Ville de Gisborne tout en continuant ton appel. Tu l'aimes ton grand-frère, ô ça oui. Il te connait par coeur et a toujours été là pour toi. Il a fini par accepter le fait que tu t'en ailles de Moscou pour aller retrouver Freja, mais votre séparation vous fait du mal à tous les deux. Sans t'en rendre compte, tu heurtes une personne. Tu ne lèves même pas les yeux, trop occupée à discuter avec le seul homme de ta vie. Tu te contentes de balancer un indigne « désolé. » à peine audible et puis tu poursuis ta route, en sens inverse de ta victime; tout en continuant ta conversation avec ton frère comme si rien ne s'était passé.


Dernière édition par Jayden McBright le Mar 3 Fév - 19:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: did you miss me ? + freja   Jeu 29 Jan - 18:17

Did you miss me?


T’étais d’une humeur massacrante. Pourtant, quelques heures plus tôt, t’étais là, une vraie pile électrique, avec une envie de bouger, de sortir ta p’tite tête dehors, une envie de liberté qui t’habitait. Après un rapide tour de ce qui pouvait t’intéresser, t’avais fini par te décider à aller te chercher un café, dans le seul café à emporter de la ville, le « Wharf ». Mais là, entre le groupe scolaire de trente élèves et le mec devant toi qui avait changé douze fois sa commande, t’étais à bout. Même les petits regards désolés de la pauvre serveuse n’avaient pas réussi à calmer tes nerfs. T’avais même hésité deux ou trois fois à les pousser tous un par un avec des petits coups de bassin et leur voler leurs places, ou juste de tout plaquer et revenir le lendemain. Mais t’étais restée, tu ne sais pas vraiment pourquoi, peut-être par flemme de rentrer. Et après vingt interminables minutes d’attente, tu sors –enfin !- du café, tenant le précieux en main, en signe de victoire.

Et c’est évidemment ce moment-là qu’a choisi un inconnu pour te rentrer dedans à toute vitesse, et te renverser tout ton café dessus, te retrouvant trempée, stupéfaite, et prête à exploser. C’était la goutte de trop, c’est le cas de le dire. Tu t’es retournée, les poings serrés, cherchant du regard le coupable, avec des comptes à régler. Sauf que tu ne pensais pas que ce seraient ces comptes-là. Parce que la silhouette frêle et blonde qui s’éloigne, tu la connais.  Tu la connais trop bien même. Dans ta tête, c’est la fin du monde. L’Armageddon. T’as l’impression qu’tu viens de te faire percuter par un camion. Ta première envie, c’est de te barrer en courant, de partir loin, loin du fantôme, loin d’tes démons. Parce que si tu pars loin, tu t’convainqueras que c’était pas elle, que c’était juste une hallucination, que tu l’as encore imaginée, comme ces quatre derniers mois où tu croyais la voir partout. Sauf que tu sais que t’as toute ta tête. Tu le sens dans ton ventre que c’est elle, ça t’bouffes le cœur, et ça te coupe les jambes. T’es clouée sur place mais, si tu t’écoutais, tu l’attraperais, et tu lui ferais l’amour, là, au milieu de la rue, pour que tout le monde sache qu’elle est à toi, et qu’t’es à elle, et qu’c’est pas demain que ça changera. T’commences à avoir des larmes de rage qui montent aussi, parce que c’est quoi ces conneries, c’est quoi son problème ? Pourquoi elle est là, pourquoi elle t’a laissé partir si c’est pour venir te hanter comme ça ? La voix te revient et tu ne peux t’empêcher de crier. « Bordel, Jay, c’est quoi ton problème ?! ». Tu passes pour une hystérique au milieu de la rue, trempée de café à t’énerver comme ça mais tu t’en fous. T’attends des explications et elle a intérêt à en avoir des bonnes.


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: did you miss me ? + freja   Mar 3 Fév - 19:01

Foncer dans une personne et de ce fait, la bousculer, tu t'en tapes carrément. Tu continues ton chemin, téléphone à l'oreille. Mais tu n'as même pas le temps de raconter à ton frère la dernière connerie que tu as faîte qu'on t'interromps. Enfin, "on", c'est pas n'importe qui. Oh non.. « Bordel, Jay, c’est quoi ton problème ?! ». Cette voix-là, tu la connais. C'est celle de Freja, tu en es persuadée. Tu te retournes d'un coup vif en raccrochant au nez de ton frère et puis tu restes abasourdie en découvrant la brune face à toi. C'est bien elle, tu ne rêve pas. Tu la regarde de haut en bas mais ce n'est pas pour la dévisager, bien au contraire, tu l'admires. Depuis ces quatre mois, elle n'a pas changé. Elle est toujours aussi belle et elle t'attire toujours autant. T'as qu'une seule envie, lui sauter dessus. Mais ce n'est pas si simple, rien n'est simple de toute façon depuis que tu la connais. Puis bordel, tu t'demandes c'qu'elle fout ici, pile au moment où tu décides de sortir d'chez toi. Ahh, c'était pas prévu dans tes plans, hein ? « Mon problème ? Tu veux savoir c'que c'est mon problème ? » Tu viens de reprendre ton esprit et ton corps en main et tu t'avances vers elle avec des larmes de colère qui envahissent tes yeux involontairement. Mon problème ? C'est qu'tu m'manques putain, que j'suis revenue pour toi ! Freja j'y arrive pas sans toi, j'arrive plus à m'contrôler. T'es la seule qui m'fait du bien dans ce monde de tarés alors ferme ta putain de gueule et embrasse-moi ! Tout serait plus simple, si t'oses dire réellement ce que tu penses; si t'oses lui avouer pourquoi t'es ici et tes sentiments pour elle. Mais non, Jayden elle s'met jamais à découvert, tout le monde le sait. Sinon, on t'tire dessus en plein cœur et puis tu clamses avant l'heure. Ta fierté s'est imprégnée de ton âme depuis toujours, et tu ne comptes pas la faire dégager si vite. « Putain mais Freja, t'es partie. Tu m'as laissé ! » Elle est partie, c'est vrai. Elle t'as laissé, c'est vrai. Mais c'que t'oublies de préciser, c'est qu'c'est entièrement de ta faute, p'tite conne ! T'avais qu'à pas la laisser partir, t'avais qu'à pas la faire sombrer, lui faire du mal et  la foutre dans sa tombe avant l'heure. C'est d'ta faute Jay, c'est d'ta faute ! Alors, ça y est, la première larme coule le long de ta joue. C'est un mélange de tristesse et de rage, tu n'sais même pas ce que tu ressens à cet instant-même. Tout ce que tu sais, c'est que tu l'aimes, oh ça oui, mais votre relation te fait tellement de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: did you miss me ? + freja   Mar 10 Fév - 21:38

Did you miss me?


Une fraction d’seconde, une cascade de cheveux blonds, et tu sens que ton cœur te lâche. Tu t’retrouves face à son visage, son putain d’visage parfait. Et ça te serre tellement le cœur, que les larmes recommencent à monter. Elle t’avait manqué. Beaucoup. Trop même. Tu t’mords la lèvre, et tu baisses ton visage, te cachant avec tes cheveux, parce que tu ne veux pas qu’elle voit à quel point c’est trop pour toi, de la voir, là, à même pas deux mètres de toi, et de ne même pas être fichue de faire un pas vers elle. Bordel, t’aurais pas pu t’la fermer pour une fois, passer ton chemin, laisser cette rencontre pour une autre fois ? Parce que là, face à elle, t’es pas prête, et si la colère t’avais donné des ailes, bah là t’es aussi désarmée qu’une mémé face à un agresseur. « Mon problème ? Tu veux savoir c'que c'est mon problème ? ».  Tu relèves la tête, et tu la vois qui s’avance vers toi. Non, non non, tu veux pas qu’elle vienne vers toi, t’as envie d’lui dire de s’arrêter, qu’tu fais semblant d’être forte, qu’tu fais semblant que t’es au-dessus de tout ça, mais qu’au fond, tu peux pas être forte si c’est elle, pas ici, pas là, pas prise de court comme çà. Sa voix interrompt ta panique intérieure : « Putain mais Freja, t'es partie. Tu m'as laissé ! ». Et bim, dans le mille. Et oui, t’as fuis. T’as fait ta lâche, ton égoïste, et tu t’es barrée en la laissant là-bas, avec le prétexte tout fait que ta mère te donnait. Mais au fond de toi, tu ne pensais pas qu’elle tenait à toi à ce point-là. Et la larme qui coule sur sa joue fait vaciller toutes tes certitudes… Tu fais un pas en arrière, en secouant la tête comme pour te convaincre toi-même que le problème ne vient pas de toi, que t’as fait le bon choix, que le problème c’est pas ça. « Et tu me rappelles pourquoi j’suis partie, hein ? J’suis partie pour éviter ça, pour éviter de te croiser quand je vais tranquillement me chercher un putain d’café ! J’suis partie parce que tu détruis ma vie,  et ça peu importe la force avec laquelle j’essaye de t’éloigner! » Tu t’arrêtes, tremblante, le souffle coupé comme si on t'avait frappé dans le ventre, guettant sa réaction avec des yeux inquiets. Putain, t’as vraiment merdé, là, Freja… T’as été trop loin dans tes mots et tu le sais. Tu perds ton souffle et ça devient trop, un trop plein d’émotions et tu te mets à pleurer, sans retenue, sans même une raison précise à l’esprit. Tu pleures d’amour d’avoir été méchante avec elle, tu pleures de rage qu’elle soit revenue dans ta vie, tu pleures de fatigue, de colère, de tout et rien à la fois. Si tu t’voyais d’un œil extérieur, tu t’moquerais bien de toi, d’être aussi faible et pathétique, et dans un lieu public qui plus est. Mais c’était l’effet Jay, la tornade, l’ouragan Jay qui venait toujours tout retourner dans ta vie, et que tes sentiments ne faisaient rien pour arranger.

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: did you miss me ? + freja   Jeu 12 Fév - 14:31

Tu redoutes sa réponse. Tu ne veux d'ailleurs pas qu'elle t'réponde. Tu ne veux pas l'entendre, ce serait bien trop dur pour toi. Tu fais la forte, mais tu sais que quand elle va le dire, ça va te briser en mille. Tu la regardes faire un pas en arrière et puis t'espère de tout ton cœur qu'elle ne va pas rétorquer à ce que tu viens d'dire. T'espères qu'elle va tourner les talons et puis qu'elle va s'barrer. Ouais parce que ce serait terriblement mieux. Fuir les problèmes, ça peut être une solution. Mais maintenant que t'es venue jusqu'ici pour elle, tu n'as plus d'autre choix que d'assumer. Assumer, et entendre ce qu'elle a à te dire. « Et tu me rappelles pourquoi j’suis partie, hein ? J’suis partie pour éviter ça, pour éviter de te croiser quand je vais tranquillement me chercher un putain d’café ! J’suis partie parce que tu détruis ma vie,  et ça peu importe la force avec laquelle j’essaye de t’éloigner! » Voilà, elle l'a dit. Tu redoutais ces mots mais elle a finit par les prononcer. A ce moment-là, tu fermes juste ta gueule. Si elle, a su répondre à tes mots, toi, face à elle, tu perds tous tes moyens. T'es prise de court, tu restes figée comme si tes pieds étaient encrés au sol. Tu savais que tu ne lui faisais pas q'du bien mais là elle vient de te le dire d'elle-même. Tu détruis sa vie, salope, alors qu'est-ce-que tu fous encore là ? Tire-toi et reviens plus jamais la voir, Jay ! Mais pourtant, tu ne peux pas, tu ne peux plus. Y'a quelque chose qui t'empêche de partir. Tu la veux, tu tiens à elle et même si t'as envie de t'enterrer six mètres sous terre sur ses paroles, même si t'as envie de dégager le plus loin possible pour ne plus jamais revoir son visage si parfait et bien tu ne peux pas. Tu ne veux pas. Tu contiens difficilement tes larmes. Il y en a quelques-unes qui viennent perler tes joues mais lentement. Ton regard est plongé dans le sien et tu lis en elle tout l'amour et la haine que vous vous portez l'une à l'autre. Elle, elle ne résiste pas. Elle éclate en sanglot et putain, ça t'fais du bien de la voir pleurer. Tu la vois souffrir pour toi et tu comprends qu'elle te porte encore dans son cœur. Tous tes espoirs ne sont pas perdus, tu peux encore la retrouver, tu dois y croire. Tu t'avance vers elle sans même savoir si elle serait capable de te foutre une putain de gifle. Tu t'en tapes. Tu continues d'avancer et puis tu arrives maintenant à son visage. Tu prends ses joues entre tes mains et puis tu plonges tes yeux dans les siens. « Oses me dire que tu ne veux plus de moi dans ta vie, Freja. » T'as osé. T'as osé lui posé la question. Pour toi, elle va être définitive. Selon sa réponse, tu exécuteras ses ordres. Si elle ne te veux plus, alors tu partiras. Tu l'aimes tellement cette fille que tu ferais tout pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: did you miss me ? + freja   

Revenir en haut Aller en bas
 

did you miss me ? + freja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» trouver la miss de votre région....
» Miss Valentine 2010, Estonie, Tartu
» Coupe des Miss : 21 Mars 2010 Issy les Moulineaux
» [Essais] Miss Griso....Good vib's !
» ClaireAK (ex Miss RCS 2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NUITS FAUVES ☾ :: Gisborne, Nouvelle-Zélande :: Centre-ville-