AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALICE ▽ a midsummer night's dream.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité


MessageSujet: ALICE ▽ a midsummer night's dream.   Dim 8 Fév - 12:52


Alice Malka Saint-Ange

« Légèreté. Éthérée. Envol. »



▽ nom: Saint-Ange ▽ prénom(s): Alice Malka ▽ date et lieu de naissance: le 19 septembre 1992 à Nouméa ▽ âge: 22 ans ▽ situation civile: en couple ▽ situation financière: aisée ▽ études/métier: ancienne première danseuse de l’Australian Ballet en convalescence ▽ orientation sexuelle: hétérosexuelle ▽ signe particulier: il y a cinq mois, elle a eu un accident qui lui a valu le raccourcissement de sa jambe gauche et une prothèse de la hanche. ▽ groupe: lune ▽ avatar: Adelaide Kane

le caractère d’Alice a beaucoup changé depuis son accident. elle était avant ambitieuse, minutieuse et autoritaire. depuis son plus jeune âge, elle a été intégrée dans le monde stricte de la danse classique, ce qui explique sans doute son caractère rigoureux. elle ne s’accordait pas beaucoup de distraction en dehors des répétitions, mais elle s’était tout de même liée d’amitié avec quelques unes des autres danseuses -mais uniquement des coryphées, qui risquaient peu de lui voler un rôle. elle avait également développé un grand esprit de compétition, indispensable dans son milieu. malgré son apparente froideur, c’était une jeune femme joyeuse et sociable, toujours prête à faire des nouvelles rencontres. après l’accident en revanche, elle s’est renfermée sur elle-même et est devenue bien plus distante. elle passe la majeure partie de son temps seule dans sa chambre et ne s’est fait aucun ami à Gisborne. elle est extrêmement pessimiste en ce qui concerne son avenir, elle n’arrive pas à s’imaginer faire autre chose que danser -elle ne sait d’ailleurs pas faire grand chose de ses dix doigts.
sa mère est une avocate israélienne et son père un riche homme d’affaires français. ▽ Alice pratiquait la danse classique depuis dix-huit ans et s’est toujours destinée à en faire son métier. ▽ elle a intégré l’Australian Ballet à l’âge de 13 ans. ▽ son premier rôle de danseuse soliste a été dans Songe d’une Nuit d’Été où elle incarnait Hermia, elle avait alors 16 ans. ▽ suite à cette prestation, ses parents lui on offert un chat persan nommé Obéron en l’honneur du roi des elfes. ▽ peu après son 22ème anniversaire, elle a mal attérit après une figure aérienne et s’est brisé la jambe gauche et le col du fémur. on lui a installé une prothèse à la hanche et on lui a raccourci la jambe. ▽ elle sort avec son partenaire de danse depuis six ans, mais elle ne supporte plus cette relation (en partie parce qu’elle lui reproche son accident, et d’autre part parce qu’il est resté à Melbourne afin poursuivre sa carrière). ▽ elle consulte une psychologue une fois par semaine. ▽ elle est végétalienne depuis ses 17 ans. ▽ elle n’avait jamais fumé ni bu avant son accident. ▽ elle est retournée vivre chez ses parents à Gisborne. ▽ elle n’a pas beaucoup voyagé -seulement avec la troupe de l’Australian Ballet qui danse principalement en Océanie. ▽ elle parle couramment français, hébreu, arabe et anglais et a vaguement étudié l’italien durant son adolescence. ▽ elle est encore vierge -elle pensait que le sexe lui retirerait sa légèreté quand elle dansait. ▽ elle n’envisage pas la possibilité qu’elle puisse danser à nouveau bien que ses médecins lui assurent le contraire. ▽ elle a développé une boiterie psychosomatique et en est très complexée. ▽ elle n’a plus porté de vêtements courts depuis son opération à cause de sa cicatrice. ▽ elle n’a jamais vu de neige. ▽ tout comme sa mère, elle est juive. ▽ elle rêve d’aller à Florence. ▽ elle fait du rpg depuis quelques années. ▽ son livre préféré est Wuthering Heights d’Emily Brontë. ▽ elle prend des cours de dessin depuis qu'elle est rentrée chez ses parents.

C'est un beau roman, c'est une belle histoire



« Miss Saint-Ange, docteur. » Le docteur Landt leva les yeux de ses papiers et se leva quand sa jeune patiente entra dans la pièce, le visage fermé et le regard sombre. « Alice, je vous attendais. Comment allez-vous ? » Elle lui fit signe de s’asseoir sur le fauteuil Voltaire situé de l’autre côté du bureau. Elle n’était pas le genre de psychologue à allonger ses patients sur un canapé et à dessiner dans leur dos pendant qu’ils lui racontaient leurs problèmes. Non. Elle tenait à les avoir face à elle tandis qu’elle les écoutait attentivement. Elle voyait Alice Saint-Ange depuis presqu’un mois et elle discernait déjà un léger progrès chez elle. Elle semblait toujours aussi déprimée et seule, mais elle se confiait plus facilement. Elle se souvenait encore de leur première séance sans même avoir besoin de consulter ses notes. C’était deux semaines après l’accident. Alice était entrée en boitant, comme elle le ferait à chaque fois. Elle s’était assise et n’avait rien dit jusqu’à ce que le docteur Landt ne lui demande ce qui l’amenait. Elle avait alors baissé les yeux sur sa jambe et avait dit doucement « Je n’arrive plus à voler. » C’était le problème d’Alice. Elle n’était pas folle, seulement privée de son art. Le docteur Landt avait rapidement saisi qu’Alice était un oiseau quand elle dansait. Légère, gracile. Elle avait fait quelques recherches sur elle, plus tard. Elle avait vu ses photos et les vidéos de ses représentations. Elle avait compris. Il faudrait longtemps avant d’en guérir. Elle n’avait pas pu tirer grand chose d’Alice durant cette première séance, elle avait seulement consenti à parler de ses parents. Son père était français, de Toulouse, fils unique qui avait récupéré l’entreprise familiale une fois adulte. Sa mère elle était une israélienne qui avait fait ses études à Paris. C’est là-bas qu’ils s’étaient rencontrés. Deux ans plus tard, ils avaient quitté la France pour la Nouvelle-Calédonie où leur premier et seul enfant, Alice, était né. Ils avaient emménagés à Gisborne cinq ans auparavant. A la deuxième séance, elle avait appris qu’Alice avait reçu une excellente éducation et qu’elle avait commencé la danse classique à l’âge de quatre ans. Elle avait quitté Nouméa à treize ans pour intégrer la troupe de l’Australian Ballet, à Melbourne. Le docteur Landt avait admiré la passion qui animait sa patiente lorsqu’elle parlait danse. Elle avait aussi remarqué la lueur douloureuse dans ses yeux lorsqu’elle évoquait cette passion perdue.
Ce jour-là, à peine assise, Alice lança « Je crois que je vais quitter Casper. » Casper était son petit ami depuis plus de six ans. Ils avaient été partenaires au cours de leur premier spectacle en tant que solistes. Les deux prodiges n’avaient pas mis longtemps avant de tomber amoureux et de se mettre ensemble. Six ans d’amour platonique et candide. Alice avait un jour confié au docteur Landt qu’elle avait lu dans un journal que la perte de sa virginité la rendrait moins pure et gracieuse, et que c’était pour ça qu’elle avait imposé l’abstinence à Casper -qui l’avait acceptée sans négocier, preuve d’amour indiscutable. Le docteur Landt croisa ses mains sous son menton et regarda attentivement Alice. « Pourquoi voulez-vous faire ça ? » Alice soupira, et roula des yeux. Elle se racla la gorge et répondit « Ben… d’abord j’en ai assez de cette relation. Je veux dire, on se voit jamais. Depuis que je suis rentrée il est venu en Nouvelle-Zélande un week end, et il n’a jamais le temps pour qu’on s’appelle. Ça me pèse… Sans compter que je… » Elle s’interrompit et perdit son regard par la fenêtre, dans le parc de la résidence. Le docteur attendit patiemment qu’elle se reprenne même si elle savait très bien ce qu’elle allait dire. « Je lui en veux de ce qu’il m’arrive. C’est lui qui m’a mal rattrapée. Enfin… Ce n’est pas… C’est pas vraiment de sa faute mais j’arrive pas à voir les choses autrement. Et puis lui il se prive pas de continuer à danser. C’est injuste. » Le docteur Landt hocha la tête. Elle comprenait le point de vue de sa patiente et savait qu’il lui serait plus difficile de tourner la page tout en entretenant sa relation avec Casper. Alice renifla et dit « Au moins mes parents ont accepté que je vienne vivre chez eux. Ça me facilite grandement la vie. » Le docteur connaissait un peu Olivier Saint-Ange et son épouse Tal, ils vivaient dans l’une des plus belles demeures de Gisborne et avaient à leur service un maître d’hôtel, une bonne et un jardinier qu’ils logeaient dans une des dépendance. Ils étaient aussi réputés pour ne pas trop se mêler à la population de Gisborne.
Alice parla encore plusieurs minutes de sa vie chez ses parents, de sa tristesse d’être privée de sa passion, de Casper et de ses progrès en dessin -ses parents faisaient venir un professeur particulier trois fois par semaine par lui redonner goût à une activité. Au bout de trente minutes, Alice prit congés, sa séance était terminée. Elle reviendrait dans huit jours, à son habitude. Le docteur Landt se leva pour la raccompagner à la porte et lui dit d’une voix douce « Vous êtes sur la bonne voie Alice, tout ira mieux, vous verrez. »




▽ pseudo: Catnap ▽ prénom: Nathalie ▽ âge: 22 ans ▽ où as-tu trouvé le forum: sur Bazzart ▽ ton avis: vous savez ce que j’en pense ▽ commentaire: I love you ▽ code bottin:
Code:
<b>adelaide kane ▽</b> alice saint-ange


Dernière édition par Alice Saint-Ange le Lun 2 Mar - 12:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: ALICE ▽ a midsummer night's dream.   Dim 8 Fév - 13:30


Bienvenue parmi nous !



Je t'avais dit que ce perso avait l'air ultra intéressant, et ça ne loupe pas I love you J'ai hâte de la voir en RP

Félicitations, tu es officiellement notre camarade C'est avec une grande évidence que je te souhaite la bienvenue dans la famille. Si tu as la moindre question, le staff est là, chaque jour et chaque seconde pour te répondre.
Maintenant que les choses sérieuses commencent pour toi, il faut que tu penses à recenser ton nom et ton prénom. De la même façon, tu dois choisir où tu veux vivre et tu dois recenser ton métier.
Tu peux dès maintenant créer ton répertoire de liens juste ici. Aussi, tu peux créer des scénarios, en cliquant sur ce lien.
Enfin, notre partie flood t'attend avec hâte, pour qu'on puisse apprendre à te connaître, alors amène ta petite tête de chaton par .

Nous te souhaitons un très bon jeu, dans cette belle aventure qu'est Nuit Fauves.

Revenir en haut Aller en bas
 

ALICE ▽ a midsummer night's dream.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1st Night "Dream Exotics Cars" 04/07 (77)
» recherche piéces noires V-ROD Night special
» Mervent by night
» Récit de la session au Fighting Dream du 22 au 26 Mai 2009
» Peinture Dream color

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NUITS FAUVES ☾ :: Partie hors jeu :: Ghost :: V1-