AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BETH ▽ always.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité


MessageSujet: BETH ▽ always.   Ven 16 Jan - 17:26


Beth Mary Winson

« yesterday I saw a lion kiss a deer »



▽ nom: Godwinson, mais elle se fait appeler Winson depuis qu'elle est majeure, et signe ainsi ses articles et ses livres ▽ prénom(s): Elizabeth Mary, deux prénoms aux consonnances religieuses qui représentent assez bien la foi de ses parents. elle se présente toujours sous le pseudonyme de Beth, plus simple et plus doux. ▽ date et lieu de naissance: le 20 décembre 1988 à Londres ▽ âge: 28 ans ▽ situation civile: célibataire depuis plus de deux ans et n'a pas vraiment l'intention d'y remédier ▽ situation financière: aisée, même si elle commence à économiser pour ne pas se retrouver dans l'embarras ▽ études/métier: journaliste voyages depuis un an et demi, écrivain dépressif qui n'a écrit qu'un best-sellers (ses trois autres bouquins sont restés dans l'ombre du premier) ▽ orientation sexuelle: bisexuelle, bien qu'elle préfère les hommes elle se sent régulièrement attirée par certaines femmes ▽ signe particulier: elle parle couramment six langues (anglais, français, italien, portugais, espagnol et russe) et en maitrise plusieurs autres (dont le latin et le grec ancien) ▽ groupe: lune ▽ avatar: Keira Knightley

Beth est fleur bleue, il suffit d'un sourire pour qu'elle se fasse des films dans lesquels elle et ce(tte) bel(le) anonyme s'enlacent passionnément dans un parc en se faisant des promesses d'amour éternel. elle est aussi très sociable, bien qu'elle ait longtemps été timide. à présent elle n'hésite pas à aller vers les gens pour entamer une conversation ce qui peut être assez déstabilisant. elle a un grand sens de la contradiction et c'est la reine de la mauvaise foi, elle déteste avoir tort. elle est aussi possessive, jalouse et surtout cynique. son humour peut être mal interprêté quand on ne la connait pas bien. elle est franche (peut être un peu trop), mais elle sait également mentir quand cela lui est profitable. elle est réfléchie (un peu trop aussi) et peut paraître froide, bien qu'en réalité elle cache sa sensibilité derrière une nonchalance feinte. par dessus tout, elle est curieuse, elle aime découvrir de nouvelles choses.
Beth est anglaise et elle y a vécu jusqu'à ses vingt-six ans (excepté durant un semestre d'échange à Florence quand elle était au lycée) ▽ elle a deux soeurs, une ainée, Ruth, qui vit à Dublin avec sa compagne, et une cadette, Magdalena, qui vit toujours à Londres et qui est enceinte de son deuxième enfant ▽ elle a grandi à Londres et a fait des études de lettres à l'université d'Oxford ▽ elle s'est installée en Nouvelle Zélande sur un coup de tête (et de foudre) et n'a pas encore pris ses marques ▽ ses parents sont très croyants mais n'ont pas su/réussi inculquer ces valeurs à leurs filles ▽ avant d'être journaliste voyages, elle a occupé le poste de journaliste littéraire au sein du même journal ▽ elle a été fiancée quatre ans avant d'être quittée lamentablement trois mois avant le mariage ▽ elle n'a jamais su pourquoi d'ailleurs ▽ il y a six ans, elle a écrit un livre qui s'est classé numéro 1 des ventes pendant plusieurs semaines, puis trois autres qui n'ont eu aucun succès ▽ elle a commencé à boire de l'alcool à l'âge de quatorze ans et à fumer régulièrement à dix-sept ans, toutefois à vingt-deux ans elle réserve ces deux plaisirs coupables uniquement aux occasions exceptionnelles - mais elle tient très bien la distance et a vu plusieurs de ses amis raides morts alors qu'elle-même était encore en pleine forme ▽ elle a deux chats, Oscar et Scopa, et un chien nommé Heathcliff, qui l'ont suivie dans la plupart de ses voyages ▽ elle adore cuisiner mais est incapable de suivre une recette à la lettre ▽ elle court tous les matins de bonne heure et fait du yoga plusieurs fois par semaine ▽ en bonne anglaise, elle boit au moins cinq tasses de thé par jour (et passe les trois quarts de son temps aux toilettes) ▽ sa passion pour les voyages est plutôt récente, quand elle était jeune elle adorait s'enfermer dans sa chambre pour passer son temps sur son ordinateur ▽ elle ne mange plus de viande, ni de lait animal et elle ne porte plus de cuir depuis sept ans ▽ petite, elle voulait être styliste mais n'avait aucun sens de la mode ▽ elle a toujours fait passé ses amours avant ses amis, c'est sans doute pourquoi elle s'est quasiment retrouvée seule après son dernier échec sentimental ▽ elle a eu trois relations sérieuses, deux avec des hommes et une avec une femme▽ elle tombe très facilement amoureuse et devient assez effrayante quand c'est le cas ▽ elle n'a jamais aimé son prénom trop long et trop vieillot à son goût ▽ elle compte encore sur ses doigts (mais discrètement) ▽ elle assume très peu sa petite poitrine mais n'ose pas la faire opérer ▽ elle est persuadée de chanter faux, mais elle adore ça ▽ lorsqu'elle a des baisses de moral, elle se réfugie dans des chaînes beauté et cuisine sur YouTube.

C'est un beau roman, c'est une belle histoire



Confortablement assise sur un fauteuil, une jambe repliée sous elle, Beth avait arrêté la pointe de son stylo à quelques centimètres de son carnet et regardait par la fenêtre du salon, perdue dans ses pensées. Deux semaines s’étaient écoulées depuis qu’elle avait décidé de poser ses valises à Gisborne. Elle ignorait ce qui l’avait poussée à choisir cette ville parmi la centaine d’autres qu’elle avait visitées ces derniers mois -peut être un coup de cœur pour la tranquillité de la Nouvelle Zélande, ou peut être encore la fatigue d’être tout le temps sur la route. Elle avait longtemps songé à rentrer à Londres pour prendre des vacances. Sa ville natale lui manquait, de même que sa famille qu’elle n’avait pas vu depuis plus d’une année. Elle avait reçu des mails bien sûr, et avait communiqué avec ses sœurs et ses parents sur Skype, mais c’était différent. Être émue à travers un écran quand votre petite sœur vous annonce qu’elle est (encore) enceinte n’a rien à voir avec le fait de la prendre dans vos bras, et même si elle lui avait bien sûr promis de venir dès que le bébé serait arrivé, elle serait absente au moment de la naissance. Elle soupira en se disant que même si elle avait deux ans de plus que Magdalena, elle était bien loin d’avoir la même vie posée qu’elle. Au moins sa sœur aînée Ruth serait certainement présente à l’hôpital le grand jour. Elle vivait à Dublin, bien moins loin de Londres qu’elle, il lui serait plus simple de prendre un avion quelques jours avant the D-Day.
Beth eut un sourire en se rappelant du visage de ses parents quand Ruth leur avait annoncé que non, son homosexualité n’était pas qu’une passade de jeunesse et qu’elle avait rencontré quelqu’un qu’elle aimait et qu’elle quittait Londres pour l’Irlande afin de suivre l’élue de son cœur. Ruth avait vingt-deux ans et Beth dix-huit. Elle n’avait jamais eu le courage de son aînée et n’avait jamais présenté ses quelques petites amies à ses parents, alors qu’elle n’avait jamais hésité à ramener ses copains à la maison. Était-ce de la lâcheté ? Elle n’avait pourtant jamais eu aucun mal à s’afficher devant ses amis en tant que bisexuelle assumée, mais devant ses parents ce n’était pas pareil. Même si elle ne partageait pas leur foi, elle savait à quel point ils pouvaient être fermés et traditionalistes. Elle s’était dit qu’une fille lesbienne valait mieux que deux pour eux. D’autant plus qu’elle ne l’était pas. Son cœur se serra en se remémorant la joie de sa famille lorsqu’elle leur avait annoncé ses fiançailles avec Lester. Elle était pourtant sûre d’avoir trouvé le bon.
Ils s’étaient rencontrés à l’université d’Oxford, où Beth étudiait les lettres et Lester le droit. Ils s’étaient côtoyé de façon amicale de nombreuses années avant de se rendre à l’évidence et d’admettre qu’ils s’appréciaient beaucoup plus que ça. Ils avaient emménagé ensemble dès la fin de leurs études, dans un petit appartement chaleureux et bien agencé dans le quartier de Little Venice à Londres. Beth avait été engagée au London Chronicles pour tenir la rubrique littéraire et Lester avait rejoint le cabinet de son père. Ils avaient filé le parfait amour pendant quatre ans, avaient fait des projets et s’étaient promis tant de choses… Pourtant à peine trois mois avant la date fixée pour le mariage, Lester lui avait simplement dit qu’il n’était plus heureux. Qu’il s’était emballé, qu’il ne voulait plus de tout ça. Qu’il ne voulait plus d’elle. Et il était parti, en la laissant pantoise sur leur canapé. Ses valises étaient déjà prête. Plus tard, quand suffisamment d’eau avait coulé sous le pont Lester, Magda (qui avait alors le ventre rond de sa première grossesse) avait dit à Beth qu’au moins il avait eu la décence de lui dire tout ça en face. Et Beth avait été obligée de l’admettre. Après cette rupture, elle n’avait jamais plus eu de ses nouvelles et avait eu la chance de ne jamais le croiser dans la rue. Elle avait revendu sa bague de fiançailles et avait fait le tour des sans-abris du quartier pour leur donner l’argent.
Elle avait ensuite demandé trois semaines de congés. Sa patronne, Judith, une quadragénaire aux cheveux blond platine et à la peau halée 365 jours par an, lui en avait donné quatre. Elle était probablement une des seules amies de Beth. Elle n’avait pas protesté quand son employée lui avait annoncé son désir de quitter le journal pour faire le tour du monde, elle avait simplement lancé l’idée qu’elle n’avait qu’à changer de département pour mettre à profit ses envies d’évasion. Elle lui avait expliqué qu’elle comptait ouvrir une nouvelle rubrique dans son journal. Une rubrique voyages. Le journal paierait à Beth la moitié de ses frais en plus de son salaire si elle s’engageait à écrire un papier par semaine sur l’endroit qu’elle visitait à ce moment-là. Elle n’avait pas eu à réfléchir longtemps. C’était une occasion en or. Elle avait largement les moyens de payer cinquante pour-cent de ses frais. Les bénéfices de son livre (celui qui avait eu du succès) tombaient encore régulièrement dans sa poche et son salaire au London Chronicles était plus qu’honnête. Cinq semaines plus tard, elle s’envolait pour le Pérou.
Le regard toujours dans le vague, Beth constata avec satisfaction qu’en un an et demi elle avait visité plus d’une quarantaine de pays. Elle parlait déjà de nombreuses langues et en bafouillait désormais plusieurs autres. Finalement, à part l’épisode foireux avec Lester, elle n’avait pas à se plaindre de sa vie. Son plus gros échec restait tout de même le flop de ses trois derniers bouquins. Si son premier avait été un best-seller, les trois autres était restés pitoyablement sur les étagères sombres des librairies. Elle soupira à nouveau. Peut être qu’elle avait eu la chance du débutant et qu’elle n’était bonne qu’à écrire des guides touristiques. Ses pensées furent interrompues par l’arrivée de Mrs Berempot dans le salon. La tenancière du Bed & Breakfast où Beth résidait depuis quelques jours apportait d’une main ferme et sûre une tasse de thé et une assiette de gateaux au chocolat. « Pour toi ma belle » dit-elle avec son accent écossais « tu as besoin de manger, sinon tu resteras toujours aussi maigre. Ils ne te nourrissaient pas en Indonésie ? » Elle posa un regard réprobateur sur le corps frêle de Beth, qui étouffa un petit rire. Mrs Berempot vivait à Gisborne depuis plus de trente ans. Elle avait quitté Glasgow pour suivre un Neo Zelandais, ils s’étaient mariés, avaient ouvert ce B&B et il l’avait quitté pour une cliente de vingt ans et des poussières. Beth l’admirait beaucoup et se disait régulièrement qu’elle était le type de mère qu’elle aurait aimé avoir.
En arrivant à Gisborne, elle avait d’abord pris une chambre au Clyde Hotel. Puis elle s’était rendue compte qu’elle ne voulait pas repartir. Elle avait appelé Judith qui lui avait dit qu’elle n’avait qu’à rester là-bas le temps qu’il lui faudrait, et qu’en attendant elle pourrait écrire sur son quotidien, ses rencontres et ses bons plans de l’autre bout du monde. Beth avait alors rangé ses affaires et avait déménagé chez Mrs Berempot, chez qui les chambres étaient bien moins chères et l’ambiance bien plus chaleureuse. Ca serait parfait le temps qu’elle trouve un appartement. Elle ne connaissait encore personne à Gisborne, mais le temps commençait à la presser. Il fallait qu’elle se trouve un chez-elle. Mrs Berempot n’avait vu aucun inconvénient à ce que Beth prennent avec elle ses chats et son chien (qui restait toujours dans le jardin), mais l’anglaise avait l’impression d’en demander trop. « Merci Mrs Berempot, mais voudriez-vous me mettre tout ça dans un thermos et dans une petite boite ? Je vais emmener Heathcliff en balade et en profiter pour regarder les annonces immobilières. Je serai rentrée pour le dîner. » Elle prit la laisse de son chien et sortit en espérant que la tenancière n’essaierait pas pour la dixième fois de lui faire ingurgiter de la viande à son repas. Le vent balaya ses cheveux dès qu’elle mit le nez dehors. Elle ferma les yeux et sourit. Elle n’avait pas les mêmes sensations à Londres, ce sentiment de liberté et de bien être.
Elle savait maintenant pourquoi elle avait choisi Gisborne.




▽ pseudo: Catnap ▽ prénom: Nathalie ▽ âge: 22 ans ▽ où as-tu trouvé le forum: sur Bazzart ▽ ton avis: je l'ai tellement attenduuu, et je ne suis pas déçue ! ▽ commentaire: ENFIN ▽ code bottin:
Code:
<b>keira knightley ▽</b> beth winson


Dernière édition par Beth Winson le Sam 17 Jan - 12:37, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: BETH ▽ always.   Ven 16 Jan - 17:29

Comme je te l'ai dit sur la CB, BIENVENUE à toi, notre première membre

Je te souhaite un bon courage pour ta fiche. Et surtout, n'hésites pas à la moindre question
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: BETH ▽ always.   Ven 16 Jan - 17:37

merci beaucouuuup, je suis tellement contente d'être là
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: BETH ▽ always.   Ven 16 Jan - 19:20

Bienvenue parmi nous ma belle !

Excellent choix d'avatar

Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Running in circles, coming in tails
Heads are a science apart

▽ arrivée le : 29/12/2014
▽ messages : 220
▽ activité : 129 ▽ avatar : .


MessageSujet: Re: BETH ▽ always.   Ven 16 Jan - 19:22

Notre première membre

Bienvenue encore à toi, j'espère que tu te plairas parmi nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuitsfauves.forumactif.org
Invité


Invité


MessageSujet: Re: BETH ▽ always.   Ven 16 Jan - 23:09

woop woop tu as même sorti tes deux persos pour me bienvenuter
merci bella
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: BETH ▽ always.   Sam 17 Jan - 12:50


Bienvenue parmi nous !



J'aime énormément ton personnage ! Alors surtout, tu es obligée de me réserver un lien du tonnerre. Oui, tu n'as pas le choix, je suis le boss je fais ce que je veux

Félicitations, tu es officiellement notre camarade C'est avec une grande évidence que je te souhaite la bienvenue dans la famille. Si tu as la moindre question, le staff est là, chaque jour et chaque seconde pour te répondre.
Maintenant que les choses sérieuses commencent pour toi, il faut que tu penses à recenser ton nom et ton prénom. De la même façon, tu dois choisir où tu veux vivre et tu dois recenser ton métier.
Tu peux dès maintenant créer ton répertoire de liens juste ici. Aussi, tu peux créer des scénarios, en cliquant sur ce lien.
Enfin, notre partie flood t'attend avec hâte, pour qu'on puisse apprendre à te connaître, alors amène ta petite tête de chaton par .

Nous te souhaitons un très bon jeu, dans cette belle aventure qu'est Nuit Fauves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BETH ▽ always.   

Revenir en haut Aller en bas
 

BETH ▽ always.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pétition contre la suppression du barrage de Beth (GVO)
» info manifestation Barrage de Beth
» 777
» Déplacement à DAX
» Eurocks 2008 : 4,5 et 6 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NUITS FAUVES ☾ :: Partie hors jeu :: Ghost :: V1-