AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité


MessageSujet: Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}   Ven 16 Jan - 20:27


Roxane Willer

« nous sommes au volant, nous mêlons l’alcool à la beuh, la beuh à la coke, la coke au extas. Des mecs baisent des putes sans capotes et jouissent ensuite dans les copines de leur petites sœurs qui se font, de toute manière, partouzer du soir au matin. »



▽ nom: Willer▽ prénom(s): Roxane ▽ date et lieu de naissance: 8 Mars à Gisborne en Nouvelle Zélande. ▽ âge: Vingt sept ans. ▽ situation civile: En couple ou pas vraiment. Tout dépend des jours. Du moment. De son humeur. Elle vit avec quelqu'un oui. C'est tout.  ▽ situation financière: C'est clairement la merde. Elle pourrait être à la rue demain. Elle n'arrive pas à payer un loyer. Elle n'arrive à rien payer du tout d'ailleurs. Son salaire de coiffeuse est trop faible et elle ne travaille pas assez souvent. Elle se fait virer régulièrement. Elle passe d'un salon à un autre. Elle claque son pognon dans l'alcool et la drogue. Forcément, il disparaît vite.  ▽ études/métier: Coiffeuse. Un boulot de merde. Il ressemble bien au reste de sa vie d'ailleurs. Ce qu'elle veut elle, c'est se barrer d'ici. Aller aux Etats Unis et devenir une star. Mannequin. Voilà ce qu'elle veut vraiment faire. Elle veut que les gens l'admirent. Qui l'aiment. Qui la désirent... ▽ orientation sexuelle: Lesbienne. Elle le sait depuis toujours. Elle aime les femmes. Elle aime les faire jouir. Elle aime avoir le pouvoir dans l'acte sexuel et rien de mieux que de baiser une femme pour ça. ▽ signe particulier: Elle a sept tatouages. ▽ groupe: Etoile. ▽ avatar: Rihanna.

Roxane c'est une bombe à retardement. Une envie de vivre si puissante qu'il ne faut pas être sur son passage. Roxane c'est la liberté. Elle fait ce qu'elle veut, quand elle le veut. Personne ne lui donne un ordre. Elle ne supporte aucune forme d'autorité. Torturée. Elle déteste le monde dans lequel elle vit. Elle n'aime pas le temps qui passe, elle n'aime pas l'humanité. Tous les gens qu'elle connait ont passé leur temps à la décevoir. Tous, sauf Emma, pour l'instant...Elle ne croit plus en rien et même pas elle. Pourtant, elle dégage de la confiance en elle. Ô ça oui. On pense qu'elle est sûre d'elle. Charismatique. Elle l'est. Lorsqu'elle est dans une pièce, il est difficile de détourner son regard d'elle. Une chance. Elle sait draguer.  Qui elle veut quand elle veut. Hétéro, bourgeoise, lesbienne. Il est rare qu'on lui résiste. Défoncée. Ce n'est pas un trait de caractère mais elle l'est tellement souvent, que ça le devient presque. Dans ces moments, elle peut devenir violente.  Sans la coke, elle peut être drôle. Attachante. C'est quelqu'un de bien Roxane. Qu'est ce que ça veut dire ? Rien. Mais elle a des valeurs. Si la drogue ne lui fait pas oublier. Elle est touchante aussi. Elle est sincère. Franche. Intelligente, généreuse. Provocatrice et sarcastique. Elle peut l'être régulièrement. Elle est douée pour mettre les gens mal à l'aise. Enfin, elle est une véritable handicapée des sentiments. Elle a peur. Elle est terrifiée du moindre sentiment qu'elle peut ressentir. Elle est préfère être malheureuse que de se laisser aller à un sentiment qui aurait le pouvoir de la rendre heureuse mais surtout, de la détruire...  
Elle est gauchère. ▽ Elle fume toutes ses cigarettes de la même façon. Le filtre est bloqué entre son pouce et son index. Cela lui donne un petit côté masculin. ▽ Elle a des marques sur les bras, près des veines. Des restes d'héroïnes. Des restes de la merde de ce monde. ▽ Elle change de coiffure très régulièrement. Comme beaucoup de coiffeuse. Court, long, rouge etc... ▽ Elle déteste la salade. Elle n'est pas un lapin. ▽ ELle n'a pas revu sa mère depuis l'âge de dix ans et c'est très bien comme ça. Cette femme lui fait peur. ▽ Elle regarde souvent Emma dormir. Elle ne dit rien. Elle regarde juste. Elle regarde sa beauté. C'est le seul moment où Roxane écoute vraiment ce que lui dit son cœur. Dans la nuit noir et sereine. ▽ Elle déteste Dieu. Elle n'y croit pas. Sinon pourquoi a t-elle eu une vie aussi merdique ?  ▽ Elle se mord l'intérieur de la lèvre inférieur dés qu'elle est en colère. ▽ Il y a des photos d'elle qui tournent sur internet. Elle a déjà été appelé pour une petite publicité. Elle espère avoir plus. Devenir une vrai mannequin.  ▽ Elle a un look très particulier. Elle peut être en robe avec une casquette masculine sur les cheveux. Elle peut être en baguy ou en jogging mais dans l'ensemble, elle a toujours une petite touche masculine.  ▽ Elle a déjà été hospitalisée plusieurs fois pour consommation de drogue. ▽ Elle aimerait coucher avec un homme une fois. Juste pour voir ce que ça fait.  ▽ Elle n'a plus aucune famille. La dernière personne qui lui reste, c'est Emma. ▽

C'est un beau roman, c'est une belle histoire



"Sale pute !" Une gifle. Elle n'y fait pas attention. Elle n'a pas mal. Elle a l'habitude. Elle réfléchit à ces mots. "Sale pute" Qu'est ce que ça veut dire ? A huit ans est ce qu'on peut déjà être une pute ? Elle n'en sait rien. Elle ne sait pas vraiment ce que ça signifie. Elle se tait. Sa mère lui ordonne. Elle la regarde crier des mots dont elle ne comprend pas le sens. La nausée arrive. Roxane a mal au cœur comme à chaque fois que sa mère est dans cet état là sans qu'elle ne sache réellement pourquoi. Cette fois, c'est peut être sa faute. Elle a renversé un verre d'eau. Une erreur stupide qui lui aura valu une gifle et des insultes qu'elle ne comprend pas. Sa mère, elle ne l'aime pas. Ce qu'elle aime, c'est la boisson. Le whisky surtout. Elle aime les garçons aussi. Tout ceux qui passent dans son lit chaque soir. Parfois, ils lui disent que c'est une pute à elle aussi. Roxane les entends lorsqu'elle est dans son lit qui donne juste à côté de la chambre de sa mère. Elle se bouche les oreilles. Elle ne doit pas écouter tout ça. Il ne faut pas. Roxane elle déteste ces garçons qui font du mal à sa mère. Elle déteste le whisky aussi. Mais elle ne déteste pas sa mère. Non, elle ne peut pas. Même quand elle essaye. "Laisse là !" Son frère, son héros. Il l'a toujours été. Il est le seul qui la protège de cette mère, de ce monde. Le seul qui sache réellement l'écouter et la prendre dans ses bras. Sa mère, elle écoute Nathan. Il faut toujours écouter Nathan. Il est l'homme de la maison depuis que leur père s'est enfuit à l'autre bout du pays. Il reste que Nathan maintenant. Nathan, sa mère, l'alcool et elle. Roxane elle aime Nathan. De ça, elle en est sûre. "Je ne supporte plus cette gamine ! Dis lui de dégager." Nathan, il dit rien. Il ne fait rien non plus. Il se contente de la regarder. Roxane, elle, elle baisse la tête. Elle lui fait peur cette mère. "DEGAGE !" Un autre coup, sur l'épaule cette fois. Il faut qu'elle s'en aille. Elle ne sait pas trop où elle doit aller. Dans sa chambre peut être. Elle court. Elle s'enferme. On frappe. C'est peut être Nathan. Elle ouvre. Il est là. Il est beau. Elle l'a toujours trouvé tellement beau. Il lui sourit. Elle a toujours adoré son sourire. Il l'a prend dans ses bras. Comme toujours...

*************************************************

C'est impossible. Elle le connait. Mieux que tous les autres. Mieux que ces médecins de merde. Mieux que les flics pourris. Elle sait qu'il n'a pas pu faire ça. Nathan n'a pas pu mettre fin à ses jours. C'est un coup monté. Un suicide orchestré. Elle en est persuadée. Ils pourront continuer de lui dire qu'elle se trompe, elle n'y croira pas. Il lui a fait cette promesse d'être toujours là pour elle. Il n'aurait pas gâché cette promesse. "Il s'est pendu mademoiselle. Je suis sincèrement désolé mais je peux vous assurer..." Ta gueule ! Elle ne le dit pas. Mais elle aimerait le dire. Et qui va le dire à sa mère ? Elle ? Certainement pas. Depuis que sa connasse de mère a été internée dans un hôpital psychiatrique quand elle était âgée de dix ans, elle vit avec son frère. Tout le monde a pensé, à l'époque, qu'il était assez fort pour s'occuper d'une enfant. La preuve que non. Il est mort. Peut être qu'il a jugé qu'elle était assez grande. Est ce qu'elle l'est ? Elle a seize ans. Non c'est trop jeune. Elle est trop petite pour perdre Nathan. "Je fais quoi maintenant ?" C'est la vraie question ça. Qu'est ce qu'elle va devenir ? Nathan, c'était la dernière personne sur cette terre à véritablement prendre soin d'elle. Qui va le faire maintenant ? Personne. Elle est seule. Peut être qu'elle l'a toujours été d'ailleurs. C'était peut être une illusion, Nathan. Une sorte d'ami imaginaire dont les enfants ont besoin pour s'endormir. "Il y a un foyer à l'est de la ville et..." Un foyer ? C'est quoi ça ? Un centre pour des gamins abandonnés ? Une prison pour des enfants qui n'auraient jamais du venir au monde ? C'est ce qu'elle est. Une enfant perdue qui vient de perdre son Peter Pan. Une enfant non désirée. Une enfant qui a fait fuir son père. Pourquoi ? Elle n'en sait rien mais sa mère lui a toujours reproché le départ de son mari. C'est sûrement vrai alors. Elle est responsable de tout. Est ce qu'elle est aussi responsable du suicide de Nathan ?! Peut être. C'était peut être parce qu'il ne supportait plus de s'occuper d'elle qu'il s'est pendu. Où d'abord ? Dans le garage ? Pourquoi elle ne peut pas voir ? Si elle ne le voit pas accrocher au plafond, elle n'y croira pas. Jamais. Il s'en fiche ce flic qui lui a interdit d'aller plus loin. Il veut qu'elle le suive. Un foyer. Voilà où il veut qu'elle aille pour le moment. Il veut se débarrasser d'elle, comme tous les autres. Il veut l'envoyer loin, le plus loin possible d'ailleurs.


*************************************************


Elle joue avec un billet enroulé entre ses doigts depuis plus d'une demi heure. La poudre blanche sur la table lui fait de l'oeil. Elle en veut. Elle aime tellement cette sensation quand la poudre entre dans ses narines. C'est douloureux au début puis c'est enivrant. Puis vient l'effet d'après. Et là c'est le mieux. La poudre parcourt son organisme. Tout d'un coup, elle se sent puissante. Invisible. Hulk version femme et version métisse. Plus rien ne peut l'atteindre. Personne ne peut l'atteindre. Elle est une femme libre dans un monde de merde dans lequel il ne fait pas bon vivre. "T'attends quoi Rox' ?" Elle sourit. Elle n'attend rien. Elle patiente c'est tout. C'est le moment des préliminaires. Elle ne veut pas atteindre la jouissance ultime tout de suite. Elle veut attendre. Encore un peu. Résister pour quelques minutes seulement. La libération n'en sera que meilleure. Une brunette s'approche d'elle. Elle est moitié à poile. Soutif et culotte, on peut dire qu'elle est même à poile. Elle se promène depuis une heure devant ces mecs et ces meufs totalement alcoolisés et défoncés. Roxane elle adore cette ambiance. Assise sur ce canapé d'un pote, elle a l'impression d'être libre. Plus libre qu'elle ne l'a jamais été. Personne ne peut l'atteindre. Elle fait ce qu'elle veut, quand elle le veut. Personne ne lui donne des ordres. Elle attrape la brunette qui se penche vers elle par la nuque et l'embrasse. Peu importe que ça excite tous les mecs autour. Du moment que ça l'excite elle. Elle passe sa main dans la culotte de la jeune femme. Trempée. Jouissif. Bandant pour d'autres. Elle relâche la jeune femme. Elle sourit. C'est le moment. C'est l'heure de la libération. Elle s'approche de la table, place le petit billet à l'extrémité de ligne de poudre blanche et sa narine de l'autre côté. Enfin !


*************************************************


Roxane regarde la jeune blonde de haut en bas. Elle est canon. Sexy même. Un peu coincée sans doute mais elle a un truc, c'est certain. Roxane elle sourit. La jeune femme est gênée devant le regard insistent de Roxane. Elle aime ça. Rendre les gens mal à l'aise c'est quelque chose qu'elle fait depuis qu'elle est adolescente. Elle est douée à ce petit jeu. Cette fille là, du nom de Emma, elle veut la baiser. Ô oui, elle a envie de la faire jouir, de l'entendre crier sous ses caresses. Les hétéros coincées, sa spécialité depuis qu'elle a quinze ans. Elle a vingt cinq ans maintenant mais rien n'a changé. En général, elle se tape ses clientes mais une jeune étudiante, passionnée par la photo, ça lui plait bien aussi. C'est la troisième séance. Emma l'aide à faire un book car Roxane, elle n'a pas l'intention de rester coiffeuse toute sa vie. Ce qu'elle veut elle, c'est partir de cette ville de merde et devenir une star. Une vrai, comme à Hollywood. Elle en rêve depuis qu'elle est gosse. Emma, elle peut peut être l'aider. Elle fait des photos magnifiques. Un peu glauques aussi. Tout ce que Roxane adore. Elle se déshabille sans lâcher la jeune photographe du regard. Emma rougit. Elle est gênée, Roxane peut le voir. De son côté, elle n'est pas gênée. Pas le moins du monde. Au contraire, elle s'amuse. Elle joue avec elle, tel un lion qui jouerait avec une antilope avant de la dévorer. Et une chose est sûre, Emma va se faire manger par le lion. "Alors...Euh...Si j'ai bien compris, tu veux faire du nue maintenant ?" Roxane enlève le dernier morceau de tissu qui lui reste. Celui qui cache son intimité. "Hum hum..." Elle sourit. Plus franchement cette fois. Elle s'approche. Très près, trop près peut être. Emma ne peut plus cacher son désir. Elle regarde ce corps qu'elle a prit tant de fois en photo mais qu'elle n'avait jamais vue nu, bien qu'elle en rêvait. Roxane s'en aperçoit. Elle attrape la main de la photographe et la pose sur l'un de ses seins. "Tu peux toucher si tu veux." Un sourire diabolique qui ferait froid dans le dos à n'importe qui. Pourtant, Emma, elle n'a pas le froid, elle a chaud. Le contact de la main d'Emma sur sa peau nue la fait frissonner. Finit les photos. Roxane n'a plus qu'une idée en tête. Une seule. Ses lèvres se posent sur celles d'Emma. Elle ne la repousse pas. C'est gagné. Niveau suivant.


*************************************************

Comment elle en est arrivée là ? Dans un appartement, avec une petite amie et un métier qu'elle déteste ? Elle a forcément fait une erreur quelque part. Elle aurait du baiser Emma. Dans les deux sens du terme. Lui donner un orgasme et prendre la fuite le plus loin possible. Pourtant non, elle est restée. Pourquoi ? Est ce qu'elle est amoureuse ? Peut être bien. Non. Impossible. L'amour ça ne veut rien dire. L'amour ça n'existe pas. Et si ça existe et bien ça déçoit forcément. Emma quand elle regarde Roxane, c'est toujours avec le regard de Nathan. Roxane elle déteste ça. Elle lui rappelle trop Nathan. Mais pourtant, elle est restée. Emma, c'est celle qui a tout géré. L'appartement, leur relation de couple, tout. Roxane elle s'est laissée faire et maintenant elle est prisonnière. Comme avant. Elle étouffe. Elle meurt petit à petit. Elle est consumé par cet amour qu'elle ressent au plus profond d'elle même. Elle ne devrait pas ressentir tout ça. Elle devrait s'enfuir. Pourtant, elle ne peut pas. Emma est importante. Trop importante. Emma c'est son phare. Celle qui lui donne l'impression d'être normale. Comme Nathan, c'est peut être juste une illusion. Car Roxane elle n'est pas normale. Elle ne le sera jamais. Sociopathe ? Non. Le diagnostic est tombé ce n'est pas ça. Psychotique ? Certainement pas. Elle est bien ancrée dans la réalité et elle a bien comprit ce qu'était la réalité de merde de ce monde. Bipolaire. Névrosée. Torturée. Dépressive chronique. Tout ça oui. Emma c'est la joie de vivre. La petite fille qui a eu la vie de princesse dont tout le monde rêve. Elle n'a pas gagné le prince charmant la princesse. Elle s'est tirée avec la sorcière cette conne ! Emma barre toi ! Pourquoi elle ne se rend pas compte qu'elle est en train de détruire sa vie ? Roxane la retient. Non, elle ne veut pas qu'elle parte. Même si parfois elle le veut. Elle veut qu'elle l'aime encore et encore même si parfois elle déteste qu'elle l'aime. Roxane elle recherche sa liberté. Elle sort. Elle rentre tard. Très tard. Trop tard. Emma elle dort. Parfois non, alors elles baisent. Roxane elle pue l'alcool. Elle est défoncée. Droguée. Comme toujours, comme avant. Rien n'a changé. Emma n'a rien changé du tout. Parfois, elle aimerait que Emma disparaisse. Loin. Parfois, elle a envie d'en baiser une autre. Juste comme ça, juste pour s'amuser. Juste pour être libre et pour que Emma disparaisse. Ou plutôt qu'elle essaye car non, Roxane ne la laissera jamais partir. Elle est sa gardienne et Emma la sauveuse. Celle qui peut sauver son âme, apaiser ses souffrances. Pendant quelques heures seulement mais c'est mieux que rien..."Tu comptes rester assise là ou tu vas aller te coucher ?" Roxane fixe le mur devant elle. Assise sur son canapé. Leur canapé ? Non, le canapé d'Emma. Rien est à elle dans cet appartement. Elle va au travail une fois sur deux, le reste du temps elle demande un arrêt de travail. Autant le dire, sans Emma, elle serait sans domicile fixe. Une raté. Voilà ce qu'elle est. "T'avais envie de lui ?" Un silence. Long, trop long. Puis des bruits de pas. Emma se déplace. Doucement. "De quoi tu parles ?" Roxane lève les yeux vers Emma. Elle est belle. Encore très belle malgré qu'elles viennent de passer une soirée en boîte. Comment fait elle ?! Roxane, elle, elle ne ressemble plus à rien. Peut être qu'elle n'aurait pas du boire autant ou fumer autant. Peut être que Emma est définitivement la plus belle des deux. Cela expliquerait pourquoi ce mec ne l'a pas lâché de la soirée. "Du mec là, qui avait l'air de bien te faire rire..." Emma soupir. Roxane n'y prête pas attention. Elle est trop saoule sans doute. "Tu avais envie qu'il te baise hein ?" Un sourire diabolique comme elle sait si bien le faire. "Dis le !" Elle crie. On dirait sa mère. Est ce que Emma a peur ? Elle ne montre rien en tout cas. Elle n'a pas l'air d'avoir peur. Elle a juste l'air amoureuse en fait. Elle a toujours ce regard que Nathan n'a jamais cessé d'avoir. "Bon allez je vais me coucher, tu me saoule sérieux..." Elle veut partir. Hors de question. Roxane se lève. Elle bondit du canapé comme un lion bondit sur son antilope. Emma est toujours son antilope. Elle lui attrape le bras, la plaque contre le mur. Violemment ! Trop peut être. Elle plaque ses lèvres contre celles de la photographe. Emma se débat. Elle la repousse. Ce n'est pas difficile. Roxane est tellement saoule. Une gifle. Roxane s'en fiche. Elle a l'habitude de s'en prendre des gifles. Elle n'a même pas mal. L'alcool est un bon anesthésiant. Elle se rapproche de nouveau d'Emma. Colle son corps au sien. Prend son visage entre ses mains et la regarde. Longuement. Silencieusement. Puis elle parle. "T'as envie de te casser ?" Emma se tait. Elle la regarde. Elles se regardent. "Non !" Roxane lâche le visage de la blonde, sans bouger. "Il t'a plu ? Parce que s'il te plait, tu peux me quitter pour lui. Je ne te retiens pas moi." Une porte de sortie ? Emma ne l'a pas saisie. Lamentable erreur. Si elle l'avait fait, Roxane en serait sans doute morte mais Emma, elle, elle serait plus vivante que jamais. Le cou de Roxane est enlacé par les mains de la jeune femme blonde. Ses yeux sont trempés de larmes. Elle tremble. "Arrête..." Elle pose ses lèvres dans le cou de Roxane. "C'est toi et rien que toi Roxane. Toujours. A jamais." Elles se regardent. Longuement. Emma attrape le bas de son débardeur et le retire. Elle le jette par terre, sans lâcher Roxane des yeux. "Tu es la seule dont j'ai envie..." Elle attrape la main de la métisse et la place à l'intérieur de son propre jean. Humide. Emma se penche à son oreille. "C'est pour toi ça..." Action. Roxane passe à l'action. C'est fort. C'est violent. C'est passionnel. C'est toujours la même chose. Emma rassurant Roxane. Roxane repoussant Emma. Emma voulant s'enfuir. Roxane qui la retient. Le même cirque encore et encore.


*************************************************


Un rire explose dans la nuit noire. Un rire fort, surjoué. Plein d'ironie et désespoir. Un rire qui a un goût amer. Le goût du Wisky ingurgité toute la soirée. Elle rit et elle titube. Emma est face à elle. Appuyée contre la voiture, elle la regarde. Des larmes lui montent aux yeux. Elle les cachent. Ne pas donner une autre victoire à Roxane. Encore une. Déjà, il est trois heures du matin, elle travaille le lendemain matin et elle est pourtant debout au milieu de la nuit pour venir récupérer sa petite amie, qui était en soirée. Un appel d'un ami. Il disait qu'elle était défoncée. Que Emma devenait venir. Alors elle est venue. Aussi vite qu'elle le pouvait. Espèce de conne Emma ! Roxane s'approche d'elle. Elle a ce sourire. Celui que Emma déteste tant mais qu'il lui fait toujours de l'effet. "Dégage !" Pas de haine. Juste un mot lancé comme ça, au hasard. Le premier mot qui est passé par la tête de Roxane. Emma soupir. "Dépêche toi de monter dans la voiture Roxane, je bosse demain moi." Un nouveau rire. Aussi fort mais bien plus effrayant que le premier. "Moi aussi je bosse demain." Si elle y va. Elle n'ira sans doute pas. Un arrêt. Encore une fois ? Elle a un médecin compatissant. Elle est droguée alors on l'excuse elle a des raisons. Période d’abstinence égal travail. Période de défonce, égal arrêt. "Tu sais ce que j'ai fais ce soir ?" Emma appuie son corps contre la voiture. Elle croise les bras. Elle a une petite idée en effet. Mais elle ne répond pas. Il ne sert à rien de parler avec Roxane lorsqu'elle est dans cet état là. "Je me suis défoncée la gueule et j'ai baisé une nana hyper sexy..." Une claque. Elle le mérite mais non. Emma ne fait rien. Elle est anéantit. Brisé. Elle doit partir, s'enfuir à toutes jambes. Le plus vite possible. Mais elle n'y arrive pas. On vient de lui couper les jambes. Elle aime alors elle reste. D'un amour si fort, si pur. Ô non pas pur. Destructeur. Passionnel. La passion c'est de la merde. Roxane, elle jubile. C'est jouissif. Elle lui fait du mal mais elle s'en fou. Peut être qu'elle va partir comme ça. Il ne faut pas pourtant. Roxane elle ne sait pas pourquoi elle fait ça. Ou plutôt elle sait. Elle teste. Elle teste l'amour d'Emma. Elle se prouve à elle-même que Emma n'est juste qu'une passade. Pourtant, cette fille, aussi canon qu'elle pouvait être, ne lui a pas fait l'effet d'Emma. Parce que Emma c'est Emma. Emma c'est son oxygène. Son rattachement avec la réalité mais surtout avec la normalité. Cette fille baisé dans un couloir d'immeuble, c'était juste la liberté. La vie. Mais aussi la perversion. Le désir qu'on ne peut pas taire. Une dose de cocaïne. "Tu dis rien ?" Elle rit. Encore une fois. Roxane se dirige vers le côté passager de la voiture. Elle trébuche. Elle tombe. A terre. Si Emma part terminer sa nuit, elle sera seule sur ce trottoir. Elle finira la nuit ici et se sera peut être une bonne chose mais non...Emma elle ne part pas. Elle se précipite sur Roxane. Elle la gifle. Doucement d'abord, puis plus fort ensuite. "Ouvre les yeux..." Il faut qu'elle ouvre les yeux. L'overdose est proche ? Un coma ? Il ne faut pas. Emma doit la sauver. Emma est toujours celle qui l'a sauve de toute façon. Depuis deux ans maintenant, c'est toujours la même chose. Une nouvelle gifle. Roxane se réveille. Elle la pousse. Violemment ! "Laisse moi putain..." Emma ne bouge pas. Elle reste au dessus d'elle. "Pourquoi tu me laisses pas tranquille ?" Des larmes maintenant. De Roxane d'abord puis d'Emma. "Je suis une putain de raté. Alors pourquoi tu restes merde ? Casse toi." Oui Emma mérite mieux. Elle le sait, Roxane le sait. Tout le monde sur cette putain de terre le sait. Roxane veut qu'elle parte. Elle veut essayer de vivre sans elle. Pour se prouver qu'elle en est capable. Que cette fille n'est rien d'autre qu'une erreur de parcours qui aura duré deux ans. C'est débile. Crétin. Sans Emma, Roxane ne peut pas vivre. Apparemment, c'est réciproque. Des larmes. De nouvelles. Emma s'allonge sur Roxane. Elle attrape ses cheveux. Elle lui redresse la tête. Elle veut que Roxane la regarde. "Je t'interdis de me dire de partir..." Elle la regarde, intensément. "Et je t'interdis d'en toucher une autre que moi." Elle pose ses lèvres sur celles de Roxane. Un baiser douloureux. Terriblement douloureux. "J'ai mal..." Emma la prend dans ses bras. Elle la serre contre elle. Comme le faisait Nathan. "Je suis là et je serais toujours là. C'est promis." Nathan aussi il l'avait promit. Alors qu'est ce que ça vaut les promesses hein ? Roxane elle n'y croit plus. Sauf ce soir peut être. Parce qu'elle a besoin d'y croire un peu...Demain, on verra. Elle continuera. Elle testera Emma. Elle la poussera à bout encore et encore. Juste pour se prouver que ce n'est rien. Qu'elle n'a pas besoin de quelqu'un pour vivre. Qu'elle est libre, qu'elle est seule et qu'elle est mieux comme ça...Conneries !





▽ pseudo:Mam34▽ prénom: M. ▽ âge: Vingt cinq ans. ▽ où as-tu trouvé le forum: Bazzart ▽ ton avis: J'aime. Le contexte est tout simplement magnifique.  ▽ commentaire:    ▽ code bottin:
Code:
<b>rihanna ▽</b> roxane willer


Dernière édition par Roxane Willer le Sam 17 Jan - 15:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}   Ven 16 Jan - 20:29

Bienvenue à toi !

Bon courage pour ta fiche déjà bien avancée, n'hésite pas si tu as une question !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}   Ven 16 Jan - 20:30

Bienvenue à toi la belle I love you

Surtout si tu as des questions, n'hésites pas

Je te souhaite un bon courage pour la fin de ta fiche !

XOXO

PS : On a écrit en même temps Ezra, et j'ai pas envie d'effacer mon beau message
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Running in circles, coming in tails
Heads are a science apart

▽ arrivée le : 29/12/2014
▽ messages : 220
▽ activité : 129 ▽ avatar : .


MessageSujet: Re: Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}   Ven 16 Jan - 21:17

Bienvenue à toi ma belle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuitsfauves.forumactif.org
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}   Sam 17 Jan - 15:47

Merci. I love you

Je pense avoir terminé ma fiche. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}   Sam 17 Jan - 18:43


Bienvenue parmi nous !



J'adore ta plume, réellement I love you Ce personnage promet des RP volcaniques

Félicitations, tu es officiellement notre camarade C'est avec une grande évidence que je te souhaite la bienvenue dans la famille. Si tu as la moindre question, le staff est là, chaque jour et chaque seconde pour te répondre.
Maintenant que les choses sérieuses commencent pour toi, il faut que tu penses à recenser ton nom et ton prénom. De la même façon, tu dois choisir où tu veux vivre et tu dois recenser ton métier.
Tu peux dès maintenant créer ton répertoire de liens juste ici. Aussi, tu peux créer des scénarios, en cliquant sur ce lien.
Enfin, notre partie flood t'attend avec hâte, pour qu'on puisse apprendre à te connaître, alors amène ta petite tête de chaton par .

Nous te souhaitons un très bon jeu, dans cette belle aventure qu'est Nuit Fauves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Roxane {mon crédo :"sois belle et consomme"}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quelle belle image des "sois disant randonneurs" = une honte
» Roxane photographiée par une pro! C'est autre chose!
» Selle western pour Belle...-> une Barefoot Arizona :)
» Ma belle Alfa 75 TS à vendre
» capote belle ile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NUITS FAUVES ☾ :: Partie hors jeu :: Ghost :: V1-